Chef d'entreprise : comment financer ma formation ?

Votre projet n’est pas un projet de formation au sens strict ?

  • Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine peut aussi accorder des aides à la création ou à la reprise d’entreprise.

Création et reprise d’entreprise

Depuis le 1er janvier 2017, les actions de formation dispensées aux créateurs et repreneurs d’entreprise peuvent être financées avec vos droits à la formation.

Se former avant de se lancer

Vous créez ou reprenez une entreprise ? Vous pouvez suivre des actions de formations, d’accompagnement et de conseil.

Ces formations permettent de :

  • réaliser le projet de création ou de reprise d’entreprise : mesure adéquation personne/projet, étude et analyse du marché, analyse de la viabilité économique du projet, choix sur les éléments juridiques, fiscaux, sociaux, présentation du projet entrepreneurial à des tiers….)
  • pérenniser son activité : savoir analyser son bilan d’activité, mettre en place des tableaux de bord, savoir communiquer sur son activité, manager son équipe, être parrainé par d’autres entrepreneurs ….

Financer ma formation avec mes droits à formation, c’est possible ?

Pour que ces actions de formation soient finançables avec vos droits à formation, les opérateurs prestataires devront remplir trois conditions :

  • être déclarés en tant qu’organisme de formation ;
  • répondre aux critères de qualité des actions de formation définis par le décret du 30 juin 2015 ;
  • être inscrits par les OPCA sur leur catalogue référençant les organismes respectant les critères de qualité des actions de formation.

La prestation dispensée peut être valorisée par l’opérateur soit sous la forme d’un forfait en euros et en nombres d’heures, soit sur la base du nombre d’heures effectivement réalisées.

À noter : les actions d’accompagnement et de conseil dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises ne sont pas éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF) lorsqu’elles sont entièrement réalisées ou financées par :

  • Pôle emploi ;
  • l’association pour l’emploi des cadres (APEC) ;
  • les missions locales pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes ;
  • les organismes de placement spécialisés dans l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
Pour les Chefs d’entreprises non-salariés (professions libérales, agriculteurs, artisans, commerçants, travailleurs indépendants, etc.) les conditions d’accès à la formation professionnelle continue sont fixées par des règles particulières.
En tant que Travailleur Indépendant Non Salarié (TNS) vous cotisez à des fonds de formation patronaux.
Ces cotisations, obligatoires, sont en règle général directement prélevées sur vos cotisations URSSAF / RSI.  Les principaux organismes gérant les fonds de formation des chefs d’entreprise sont :
  • l’AGEFICE (pour les chefs d’entreprise des secteurs du Commerce, de l’Industrie et des Services)
  • le FIF-PL (pour les Professions Libérales)
  • le FAF-PM (pour les Médecins)
  • le VIVEA (pour le Secteur Agricole)
  • le SPP Pêche et Cultures Marines (pour le Secteur de la Pêche) Certaines caisses de retraite (notamment cadres) peuvent parfois prendre en charge une partie du coût de formation en fonction de critères qui leur sont propres.

Pour les Artisans, Chefs d’Entreprise inscrits au répertoire des métiers (RM) et auto-entrepreneurs artisans :

Le Conseil de la formation institués auprès des Chambres Régionales des Métiers et de l’Artisanat, pour les actions de formation dans le domaine de la gestion et du développement des entreprises.

Le Fond d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprise Artisanale (FAFCEA) pour les actions de formations spécialisées « métiers ».

Le FAFCEA (Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales) finance les formation destinées aux chefs d’entreprises artisanales.

Les prises en charge du FAFCEA sont valables pour les dirigeants eux-mêmes (y compris les autoentrepreneurs du secteur artisanal), ainsi que pour leur conjoint collaborateur ou conjoint associé, et leurs auxiliaires familiaux.

Le montant de la prise en charge varie en fonction du type de formation.

Le financement peut concerner les formations suivantes :

  • stages de formation technique,
  • stages professionnels (qualité, gestion et management spécifique/VAE),
  • stages de formation transversaux : bureautique, Internet, messagerie ; logiciel de gestion d’entreprise ; langue étrangère, culture générale ; gestion et management (non spécifique aux métiers),
  • stages spécifiques (permis de conduire, préparation au Meilleur Ouvrier de France, reprise-transmission d’entreprise et gestion métier, etc.).

Attention l’entreprise doit à jour de ses contributions formation.

Il est aussi possible de financer personnellement sa formation.

Les personnes handicapées peuvent solliciter l’AGEFIPH (Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées).

Source : Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Aquitaine Cap Métiers, pôle emploi

Comment contacter un conseiller?
Tél : 05 56 66 08 41

Du lundi au vendredi
de 09h00 à 18h00

Demander un RDV GRATUIT avec un conseiller
Quelles sont les étapes pour la formation ?
1

1er RDV gratuit avec un Conseiller Formateur Consultant

Un entretien individuel, cette étape est très importante elle permet d'analyser votre démarche et de déterminer votre feuille de route. Le Conseiller Formateur Consultant recense les informations relatives à votre projet puis établit une synthèse qui permettra d'établir une stratégie d'accompagnement.
2

Financement de votre projet de formation

A l'issue du 1er RDV, le conseiller Formateur Consultant met tout en oeuvre pour trouver pour vous votre financement selon votre statut.
3

Plannification

Le financement est validé, le conseiller Formateur Consultant programme votre formation.